Accueil » Nos articles » Zombillenium T.5 – Arthur de Pins

Zombillenium T.5 – Arthur de Pins

Au lendemain du « Vendredi noir » à Zombillénium, les employés ont carte blanche pour dévorer les visiteurs, encouragés par la direction qui entend profiter de ces gains en nouvelles âmes. Pour contrecarrer les sinistres plans de Charlotte et Aurélien avec son réseau de résistance, Gretchen doit d’abord régler ses comptes avec son passé. 

Retrouvez la chronique des tomes 1 à 4.

TW : sang, violence


Chronique réalisée en toute honnêteté suite à un partenariat avec les éditions Dupuis. Merci à Jocelyne pour sa confiance.

Je vous en avais déjà parlé, Zombillenium est une série de BD que j’aime beaucoup, notamment pour son originalité (ça parle d’un parc d’attractions dont les employés sont des monstres : zombies, vampires, sorcières etc), et parce que J’ADORE les dessins d’Arthur de Pins. Je vous rassure, c’est toujours le cas, je bave sur à peu près chaque page tellement je trouve ça beau, que ce soit les dessins ou les couleurs !

Au niveau de l’histoire, on a un petit aperçu du passé de Gretchen, j’ai trouvé cette partie très sympa, j’aurais presque voulu en savoir plus (je ne suis jamais rassasiée quand il s’agit de Zombillenium). Pour l’histoire dans le présent, j’étais un peu perdue, même si j’ai relu les 4 premiers il y a à peine 4 mois (justement dans la perspective de la sortie du 5, qui a finalement été retardée pour cause de confinement), je ne savais plus trop où on en était, et j’ai pas mal bugué sur le personnage de Charlotte, alors que je suis à peu près sûre que les choses que je ne comprenais pas ont été expliquées dans le tome précédent. Comme je n’avais pas le tome 4 sous la main, je n’ai pas pu me remettre les derniers évènements en mémoire, mais je pense que je relirai toute la série du début lors de la sortie du tome 6 !

J’ai trouvé ce tome 5 assez court (même s’il fait le même nombre de pages que les précédents), et je reste un peu sur ma faim, peut-être parce que les choses avancent très lentement en dehors de la partie « passé de Gretchen », mais ça ne m’empêche pas d’être impatiente de lire le tome 6, qui sera apparemment le dernier ! (*tristesse infinie*)

  • Dessins
  • Intrigue
3.8

Charlène

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page