Accueil » Nos articles » Lonely World T.1 – Iwatobineko

Lonely World T.1 – Iwatobineko

Les golems sont des robots autonomes, créés pour remplir toutes les fonctions nécessaires à la société. Même en l’absence d’humains, ils continuent leur travail inlassablement… Shii, une petite fille, erre seule dans une ville remplie de ces machines, où d’effrayants «cônes» la poursuivent sans qu’elle sache pourquoi. Dans sa fuite, elle ne croise aucun autre représentant de son espèce. Seuls des golems la fixent en silence… Alors qu’elle est sur le point d’être capturée, l’un d’entre eux, Bulb, lui porte secours et l’invite à le suivre chez son maître. Or, celui-ci est décédé depuis longtemps… mais le robot n’en a pas conscience. Et lorsque Shii le lui apprend, il enclenche le mode auto-destruction ! La fillette panique. Cet automate est son unique soutien depuis qu’elle s’est réveillée le jour même, sans mémoire ni repère… Elle le convainc d’accepter une nouvelle mission : la protéger, elle, la dernière humaine ! Avec son aide, elle devra se faire une place dans ce monde étrange et résoudre le mystère de la disparition de ses créateurs…


Chronique réalisée en toute honnêteté suite à un partenariat avec les éditions Ki-oon. Merci à Agathe pour sa confiance.

Lonely World présente un univers de science-fiction très prometteur, avec des thématiques vraiment très intéressantes comme la place des robots dans la société, ce que ça implique pour les humains, etc, et qui peuvent renvoyer à notre société actuelle avec l’omniprésence des machines et des intelligences artificielles dans nos vies.

Du côté des personnages, Bulb, le golem que l’on suit dans l’histoire, m’a beaucoup fait penser à Baymax des Nouveaux Héros, bien que plus silencieux, ce qui l’a directement rendu assez attachant. J’ai aussi beaucoup apprécié Mui Mui, puisque j’ai un gros faible pour les droïdes et leur façon de suivre les protocoles comme ils le peuvent. J’ai eu beaucoup plus de mal avec l’héroïne Shii, qui n’est qu’une toute petite fille et qui donne un ton très enfantin à l’histoire, alors que l’univers pourrait amener quelque chose de plus complexe.

Et enfin pour ce qui est de l’intrigue, je n’ai pas toujours trouvé ça très fluide, je ne comprenais pas forcément où on allait, et on avait parfois plusieurs pages sur les personnages qui mangeaient ou prenaient un bain, sans que ça n’apporte quoi que ce soit. De manière générale, j’ai trouvé que ce premier tome n’apportait pas assez de réponses et que l’univers n’était pas assez approfondi. Ca va peut être justement se développer et s’étoffer dans la suite, mais pour cette première découverte de l’univers, on reste un peu trop en surface.

Je ne suis peut être pas la cible principale de ce manga, toujours est-il que j’ai trouvé l’univers tout de même intéressant et que les illustrations étaient très jolies !

  • Construction de l'univers
  • Thématiques abordées
  • Personnages
  • Illustrations
  • Intrigue
3.5

Angèle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page