Accueil » Nos articles » La sentinelle du Petit Peuple – Carbone, Barrau & Forns

La sentinelle du Petit Peuple – Carbone, Barrau & Forns

Il est temps pour Adélaïde, loin de chez elle, immobilisée en maison de repos, de léguer à sa petite-fille son plus grand secret. Elle est la sentinelle du Petit Peuple, la protectrice des êtres féeriques qui sont les garants de l’équilibre de notre Terre. Elle lui transmet la recette de la pommade de fée : à son tour, Élina pourra voir ce monde merveilleux et découvrir sa nouvelle mission. Car l’heure est grave. Au lac, l’ondine a disparu et le Petit Peuple a besoin de son aide. Pour protéger les humains et les êtres féeriques, en poursuivant son apprentissage auprès de sa grand-mère, Élina devra aussi dissimuler à sa mère ses nouveaux pouvoirs…


Chronique réalisée en toute honnêteté suite à un partenariat avec les éditions Dupuis. Merci à Jocelyne pour sa confiance.

Si l’intrigue n’est en effet pas la plus originale du monde, puisque l’on retrouve une jeune élue qui doit sauver un peuple dont on ne savait rien, elle transmet de belles valeurs d’entraide et de respect de la famille. Le lecteur est témoin de la belle relation entre la jeune Elina et sa grand-mère, avec un passage de relais, de connaissances de génération en génération. C’est touchant, d’autant qu’on évoque également avec la mère de la jeune fille la perte de confiance et le manque d’ouverture d’esprit, qui mettent en danger la liberté de la grand-mère.

Elina écoute, essaye, en ne croyant pas vraiment aux élucubrations de son aînée, mais pourtant, elle lui fait confiance et va se battre pour elle. J’ai trouvé les couleurs vraiment sublimes, qui donnent vie aux petits êtres merveilleux qui jalonnent le récit ! L’ambiance est grâce à cela vraiment féérique et vaut le détour. On croise des fées, des elfes, des ondines, mais aussi des créatures qu’on ne connait pas forcément, se réunissant pour combattre une menace commune et protéger la nature qui les entoure.

© Dupuis

C’est toujours trop court, une BD, mais celle-ci a une vraie résolution à la fin et j’apprécie ça car c’est un peu trop rare. Cela reste très sympathique de se plonger parmi les fées, les elfes et d’enquêter auprès de la jeune Elina pour découvrir ce qui se cache sous le lac et perturbe la vie du petit peuple !

  • Dessins
  • Originalité
  • Intrigue
3.8

Graziella

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page