Accueil » Nos articles » Harley Quinn Black + White + Red – Collectif

Harley Quinn Black + White + Red – Collectif

On ne présente plus Harley Quinn, ancienne compagne du Joker et aujourd’hui icône à part entière. Depuis sa création par Paul DINI et Bruce TIMM, l’exubérante héroïne a inspiré de nombreux auteurs, apportant leur touche à ce personnage haut en couleurs. Ce volume regroupe 19 histoires déjantées mettant Harley en scène dans des ambiances graphiques très différentes faites de noir, de blanc, et d’audacieuses touches de rouge. Au dessin, des artistes tels que Mirka ANDOLFO (Mercu, DC BOMBSHELLS, SELINA KYLE : CATWOMAN) ou Stjepan ŠEJIć (HARLEEN), accompagnent des scénaristes de renoms tels que Amanda CONNER (HARLEY QUINN) et Sean Murphy (BATMAN WHITE KNIGHT, AMERICAN VAMPIRE) pour enrichir le mythe d’Harleen Quinzel.


Chronique réalisée en toute honnêteté suite à un partenariat avec les éditions Urban Comics. Merci à eux pour leur confiance.

J’ai eu la chance de grandir avec le personnage d’Harley Quinn qui est apparu dans la série d’animation Batman, la série animée, créée par Paul Dini et Bruce Timm (rien que d’y penser, j’ai le générique qui me revient en tête). J’ai toujours beaucoup apprécié ce personnage et il me fascinait, son côté excentrique et surtout sa tenue que j’aimais trop ! Plus jeune, je ne m’interrogeais pas plus que ça sur sa relation avec le Joker, je voyais qu’il était méchant avec elle mais bon j’étais petite (et j’étais trop occupée à la trouver belle, ne me jugez pas). En grandissant, j’ai encore plus apprécié ce personnage et surtout son émancipation et éloignement de monsieur J. J’ai pu comprendre toute la complexité de leur relation et surtout son côté toxique indéniable. Encore aujourd’hui dans les comics, Harley doit apprendre et accepter que le Joker n’est pas bon pour elle et c’est une représentation de la difficulté d’enterrer une relation toxique importante ! Dans cette anthologie, plusieurs histoires abordent ce côté avec plus ou moins d’approfondissement.

D’ailleurs, l’anthologie, parlons-en ! Plusieurs scénaristes et dessinateur·ice·s de comics se succèdent pour donner vie à Harley avec pour seule palette de couleurs le noir, le blanc et le rouge. Différents styles graphiques, différentes façons de s’approprier la contrainte des couleurs et différentes visions du personnage composent cette anthologie que j’ai beaucoup aimé ! J’ai pris plaisir à reconnaître le style de certain·e·s artistes (notamment Stjepan Šejić et son excellent Harleen, disponible chez Urban Comics, que je vous recommande vivement) et j’en ai découvert d’autres dont je vais vite suivre le travail assidûment.

Bien évidemment, j’étais heureuse de retrouver Harley mais aussi Poison Ivy qui est très présente dans ce recueil, les voir ensemble ne pouvait que faire fondre mon petit cœur. C’est un très bon duo qui fonctionne très bien et mon seul regret a été de ne pas le voir en couple dans cette anthologie, je vais me rattraper avec la série d’animation Harley Quinn. On retrouve des personnages assez récurrents dans les comics axés sur Harley et bien sûr, on y trouve aussi Batman. J’ai d’ailleurs particulièrement apprécié une des histoires qui montre un futur très apaisé entre Harley et le fameux milliardaire, leur relation a évolué en une amitié et c’était agréable à lire.

Petite info pas forcément utile : vous pouvez trouver sur le site Urban Comics plusieurs fonds d’écran pour téléphone avec des illustrations tirées de l’anthologie ! Oui, je plaide coupable, j’ai changé mon fond d’écran quand j’ai vu ça…

  • Styles graphiques
  • Histoires
4

Amandine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page