Accueil » Nos articles » Déracinée : Soledad et sa famille d’accueil – Tiffanie Vande Ghinste

Déracinée : Soledad et sa famille d’accueil – Tiffanie Vande Ghinste

Bruxelles, 2012. Billie reçoit un appel de sa mère l’informant que la juge aux familles a décidé de rendre Soledad, sa sœur d’accueil, à sa mère biologique. Pour la famille, c’est tout à la fois un désaveu cinglant et surtout un drame car ils craignent pour la stabilité émotionnelle de Soledad. Sans hésitation aucune, la jeune femme abandonne la capitale belge et ses études de médecine pour revenir au sein du cocon familial, au beau milieu de la forêt, retrouver ses parents et ses 4 autres frères et sœurs. Son retour auprès de sa “tribu” sera bientôt suivi par celui de Soledad, déçue et traumatisée – une fois de plus – par le rejet de sa mère biologique. Si cette famille originale ne manque ni de charme ni de solidarité, ni d’originalité, chacun de ses membres se retrouve face à ses propres difficultés, que ce soit pour définir des choix de vie, pour se trouver une profession, ou pour continuer à croire en son rôle de parent d’accueil face aux aberrations d’une administration bornée… Car le mal-être de Soledad, jeune adolescente tourmentée, se trouve amplifié par les événements récents, avec un sentiment d’abandon décuplé et l’impression de n’avoir sa place nulle part, pas même dans sa famille d’accueil. Autour d’elle, la tribu tente de faire front et de l’apaiser. Mais c’est sans compter sur l’obstination et l’aveuglement d’un trio d’assistantes sociales au rôle de quasi sorcières maléfiques… S’inspirant de son expérience en tant que sœur d’accueil, Tiffanie Vande Ghinste livre ici un récit intimiste empreint d’émotion et de poésie sur le quotidien des familles d’accueil, marqué autant par les défis à relever que par la richesse des relations et l’intensité des moments de joie…


Chronique réalisée en tout honnêteté suite à un partenariat avec les éditions La boite à bulles. Merci à Octavie pour sa confiance.

Déracinée est une bande dessinée qui nous fait découvrir les “dessous” d’une famille d’accueil, avec ses joies, ses peines, ses difficultés. Au travers d’instants, pris sur le vif, cette bande dessinée nous fait découvrir un monde, mais sans artifice ou sans l’idéaliser, bien au contraire. On y suit Billie, une jeune femme en études de médecine, qui décide de rentrer chez elle en apprenant que sa sœur d’accueil, Soledad, a été retirée de sa famille. Billie retrouve ses frères et ses sœurs, et le quotidien mouvementé d’une famille nombreuse avec.

J’ai beaucoup aimé cette bande dessinée qui est très poétique, dans les dessins, dans le récit et l’intrigue. J’ai découvert énormément d’informations sur les familles d’accueil : au travers d’une note assez “humoristique”, on découvre que ce statut est loin d’être paisible et peut apporter quelques difficultés par la suite. L’autrice nous explique vraiment le “fonctionnement” interne d’une famille d’accueil, les relations avec le juge, les assistantes sociales, cette manière d’épier tous les faits et gestes des parents d’accueil… En allant plus loin, la bande dessinée nous offre une approche un peu plus “psychologique” en abordant la question des troubles de l’attachement, ce que j’ai trouvé vraiment intéressant.

© La Boite à Bulles

Déracinée, c’est aussi l’histoire de Billie face à sa sœur d’accueil, Soledad, si différente d’elle. Billie ne sait pas comment s’exprimer face à elle, comment l’aider ou simplement lui tendre la main. Déracinée, c’est une histoire de famille, mais plus que cela, c’est une histoire entre sœurs, une histoire sur une jeune adolescente mal dans sa peau et qui pense l’univers contre elle, une adolescente en pleine crise, perdue et qui refuse l’aide qu’on lui apporte.

Les dessins sont très simples mais offrent une réelle douceur à l’histoire, sur un sujet assez difficile. J’ai vraiment beaucoup apprécié ce petit moment et je vous encourage à vous plonger dans cette bande dessinée, réaliste et sans artifice.

  • Dessins
  • Thématiques abordées
  • Intrigue
4.7

petitmomentlitteraire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page