Accueil » Nos articles » Batman Arkham : Poison Ivy – Collectif

Batman Arkham : Poison Ivy – Collectif

Pamela Lillian Isley était une jeune étudiante fascinée par la botanique et la toxicologie lorsque le professeur Jason Woodrue a expérimenté sur elle des produits interdits. Devenue Poison Ivy, elle s’est lancée dans une lutte incessante contre Batman et les autorités, notamment les grands pollueurs qui mettent à mal l’équilibre écologique de la planète, et tente d’instaurer le règne incontesté du monde des plantes.


Chronique réalisée en toute honnêteté suite à un partenariat avec les éditions Urban comics. Merci à eux pour leur confiance.

Débutée en février 2021, la série Batman Arkham est une série en 6 volumes consacrée aux super vilains de Gotham city. Cette série sort en alternance avec celle portant sur la mythologie du Chevalier noir, chaque tome étant ici centré sur un méchant spécifique. Après un volume 1 dédié à Double face, est sorti en avril celui consacré à Poison Ivy, la fameuse botaniste qui a pu donner du fil à retordre à Batman durant ses plus de 50 ans d’existence.

Ce livre est composé de 12 histoires dont Ivy est l’héroïne, de sa première apparition en 1966 à une (énième) origin story la concernant en 2015. Pas besoin de connaître Pamela Isley et tous ses antécédents pour se plonger dans cette lecture, chaque histoire est indépendante et l’introduction permet de dresser un premier aperçu du personnage.

L’ensemble permet d’avoir une vision très complète de cette méchante un peu ambivalente, dont les motivations écologiques peuvent sembler convaincantes et la rendre attachante, malgré les moyens parfois extrêmes qu’elle utilise pour arriver à ses fins. Sa relation avec Batman est également explorée, c’est intéressant de voir la place importante qu’a le Chevalier noir dans sa vie, c’est une notion que l’on a pas forcément lorsque l’on se contente des récits où elle apparaît brièvement.

Du côté des styles scénaristiques ou visuels, il y en a pour tous les goûts, chaque récit se démarque du précédent, ce qui permet de casser la monotonie que pourrait avoir la lecture. Les histoires présentées ici sont très bonnes, la sélection met en avant plein d’artistes connus et reconnus, qui ont participé à l’évolution du personnage à travers les décennies. Et même la présence de plusieurs origin stories au sein de ce volume n’est pas déstabilisante, on s’y retrouve sans problème !

Pour conclure, cette anthologie est une mine d’or, quand on voit le peu d’apparitions de ce personnage dans les publications traduites habituellement, alors que Poison Ivy est un personnage passionnant. Et cela confirme que ces deux nouvelles séries d’anthologies chez Urban comics sont de très bonnes idées parfaitement exécutées. Elles permettent d’aborder l’univers de Gotham sous un autre angle, avec du contenu majoritairement inédit en France, et sans faire de Batman le personnage principal !

  • Travail éditorial
  • Histoires
  • Dessins
5

Charlène

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page