Accueil » Nos articles » Ainsi gèlent les bulles de savon – Marie Vareille

Ainsi gèlent les bulles de savon – Marie Vareille

« Certains choix nous définissent à tout jamais, celui-ci en fait partie. À partir d’aujourd’hui, je peux bien écrire la neuvième symphonie, sauver le monde d’une troisième guerre mondiale ou inventer le vaccin contre le sida, on ne retiendra de moi que cet acte innommable : j’ai abandonné mon bébé, toi, mon minuscule amour aux joues si douces. Puisses-tu un jour me pardonner. » Trois pays, de vibrants portraits de femmes aux destins entrecroisés. Quel est le lien qui les unit ? Quelle est leur véritable histoire ?


Chronique réalisée en tout honnêteté suite à un partenariat avec les éditions Charleston. Merci à Emeline pour sa confiance.

En ce moment j’enchaîne les livres de cette autrice donc j’étais ravie lorsque j’ai appris la parution de ce livre. Je ressors toujours touchée de mes lectures et celui-ci n’a pas fait exception. J’ai adoré ma lecture dans laquelle on suit trois femmes très opposées, dans trois pays différents, mais dont les vies vont se croiser. Chaque chapitre se place sous le point de vue de l’une d’elle. J’apprécie tout particulièrement les points de vues alternés. Quand ils sont bien réalisés, cela permet vraiment de découvrir en profondeur un personnage en particulier, et donc se s’y attacher. J’ai aimé chacune de ces trois femmes en apprenant à les découvrir. Je n’avais, bien sûr, pas deviné quel était leur lien et lorsque je l’ai découvert, j’ai trouvé cela vraiment bien fait. Jusqu’au dernier moment, j’avais une théorie qui s’est révélée complètement fausse, et j’adore ça parce que l’autrice arrive vraiment à conserver le mystère jusqu’au bout.

La plume de Marie Vareille est très douce, ce qui lui permet d’aborder des sujets sensibles avec une certaine délicatesse et émotion. La maternité en est un. Comment faire pour être une mère parfaite ? Est-ce normal que l’amour absolu que je dois porter à mon enfant ne soit pas immédiat à la naissance ? Toutes ces questions, et plus encore, sont abordées dans ce livre. L’autrice explique bien la charge mentale qui pèse sur les mères, et les femmes en général. Elle le dénonce. Au final, il y a autant de maternités que de mères. Chaque mère est différente comme chaque enfant est différent. La mère parfaite, ce n’est pas un concept universel qui doit être atteint pour tous les moyens et à tout prix, au risque d’en oublier sa propre santé. Bien que je ne sois pas mère moi-même, j’ai été extrêmement touchée par ce sujet puisque je sais parfaitement que cette charge mentale sera posée sur mes épaules dans quelques années. J’espère alors me souvenir de ce livre et des nombreux messages de déculpabilisation et bienveillants qui s’y trouvent. Je pense que ce livre peut aider beaucoup de femmes, de mères à appréhender cette période, pas facile, de vie, mais aussi aider les hommes qu’ils soient seuls ou non dans leur paternité.

De nombreuses thématiques sont abordées dans ce roman, que ce soit celle de l’emprise d’un homme trop “protecteur” que celle de l’hypersensibilité. Cette dernière s’est illustrée à travers de nombreuses métaphores, dont celle des bulles de savon. Cela rajoute une touche de poésie, de beauté à ce roman que j’apprécie tout particulièrement. En bref, une lecture que je vous recommande grandement !

  • Histoire
  • Personnages
  • Plume de l'autrice
5

lemondestunlivre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page