Accueil » Nos articles » A Silent Voice – Oima & Kurahashi

A Silent Voice – Oima & Kurahashi

Ils ont partagé un terrible passé… Que feront-ils quand le destin les remettra face à face ? Shoko est malentendante depuis la naissance. Même équipée d’un appareil auditif, elle peine à saisir les conversations et à comprendre ce qui se passe autour d’elle. Effrayé par ce handicap, son père a fini par l’abandonner, laissant sa mère l’élever seule. Quand Shoko est transférée dans une nouvelle école, elle s’emploie à surmonter ses difficultés mais, malgré ses efforts pour s’intégrer dans ce nouvel environnement, rien n’y fait : les persécutions se multiplient, menées par Shoya, le leader de la classe. Tour à tour intrigué, fasciné puis, pour finir, exaspéré par cette jeune fille qui ne sait pas s’exprimer comme tout le monde, le garçon décide de lui rendre la vie impossible par tous les moyens. Psychologiques puis physiques, les agressions se font de plus en plus violentes… jusqu’au jour où la brimade de trop provoque une plainte de la famille de Shoko et l’intervention du directeur de l’école. C’est alors que tout bascule pour Shoya : ses camarades, qui jusque-là ne manquaient pas, eux non plus, une occasion de tourmenter la jeune fille, vont se retourner contre lui et le désigner comme seul responsable… En terminale, le jeune homme, devenu à son tour un paria, prend son courage à deux mains et décide de retourner voir Shoko. Mais leurs retrouvailles ne se déroulent absolument pas comme il les avait imaginées. Harcèlement scolaire, handicap, acceptation de l’autre, difficulté à communiquer… une histoire sensible et délicate, centrée sur des thèmes forts et actuels, devenue un véritable phénomène au Japon.

Personnage malentendant

TW/CW : harcèlement scolaire, tentative de suicide, dépression


Chronique réalisée en toute honnêteté suite à un partenariat avec les éditions Lumen. Merci à Emily pour sa confiance.

Retrouvez ma chronique du manga ici ! Si vous aimez les mangas, je vous encourage à lire les 7 tomes qui composent cette série, ou à regarder le film animé après avoir lu ce roman ! 

Si ce roman raconte la même histoire que le manga, on a des différences qui font que finalement, ils se complètent. Dans le manga, l’histoire est un peu plus fournie, mais dans le roman, on a une réelle incursion dans les pensées des personnages, et je trouve que c’est un réel plus. A Silent Voice, c’est l’histoire de Shoya, un adolescent qui, submergé par la culpabilité, décide d’en finir avec sa vie. Il lui reste une seule chose à faire : s’excuser auprès de Shoko, la jeune fille qu’il a harcelée pendant des mois à l’école primaire, à cause de sa surdité. C’est donc un roman, et un manga, qui aborde des sujets lourds comme le harcèlement, le handicap invisible, la dépression. 

J’ai aimé découvrir cette nouvelle vision de l’histoire, avec un focus sur les pensées des personnages. On se rend compte que certaines situations sont difficiles à comprendre, et que si les actes sont inexcusables, on comprend un peu mieux la logique qui a mené à les réaliser. C’est surtout l’occasion de voir leur évolution, de manière plus précise que dans le manga. C’est parfois très difficile à lire, on hait les professeurs, on déteste Shoya autant qu’on l’apprécie à la fin du livre, et on ne peut que se rendre compte des efforts faits dans la bonne direction. 

J’ai beaucoup aimé l’inclusion de planches du manga directement dans le livre. Pour ceux qui n’ont pas lu les mangas, je trouve que c’est une bonne idée, cela permet de mettre des visages sur des noms, et de donner envie de lire la saga. L’objet livre est magnifique, la jaquette réversible est une excellente idée et je ne peux que saluer l’effort de Lumen pour se renouveler avec leurs dernières sorties !

  • Histoire
  • Personnages
4.5

Philippine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page